NSR SLOT CARS & SPARES

Entretien avec Maurizio Ferrari, Mr Slot.it & Policar (part1)

Entretien avec Maurizio Ferrari, Mr Slot.it & Policar (part1)
Entretien avec Maurizio Ferrari, Mr Slot.it & Policar (part1)

Pendant le confinement, nous avons discuté avec Maurizio Ferrari le Monsieur Slot.it et Policar. Nous avons profité du moment pour lui poser quelques questions concernant les projets des deux marques.

Maurizio Ferrari

Nous avons découpé cette discussion en trois grands thèmes. Le premier thème est la sortie événement de la première GT3 Slot.it: la Maserati Grand Tourismo. Le second sujet concerne les deux marques Slot.it et Policar et les différents projets qui arrivent. Enfin dans la troisième partie, Maurizio Ferrari qui est un acteur majeur du slot racing mondial depuis plus de 20 ans se projette dans le future et nous dit comment il envisage l’avenir de notre passion, le slot racing.

Partie 1 – La Maserati GT3 Slot.it

Maserati MC GT3 – #74 Salita del Costo 2017 – CA43a
Maserati MC GT3 – #74 Salita del Costo 2017 – CA43a

SCP – Maurizio. Bientôt la Maserati GT3 de Slot.it roulera sur nos pistes de slot racing. L’arrivée d’une nouvelle voiture pour une marque est un événement et juste avant cette sortie dans quel état d’esprit es-tu?

MF – Fatigué. Au moment où j’écris, la Maserati arrive enfin, mais ce fut un processus très très long et parfois épuisant. L’usine qui fabrique la voiture est nouvelle et nous avons dû apprendre à travailler ensemble. Le déploiement de cette voiture et des nombreux autres modèles, a été beaucoup plus difficile que prévu. La voiture a également plus d’un an de retard.

SCP – Que représente l’arrivée de cette nouvelle catégorie GT3 chez Slot.it ?

MF – Je crois que nous comblons une lacune visible dans notre gamme de produits. À l’exception des voitures LMP, nous ne fabriquions pas de voitures modernes et nos clients exigeaient des voitures modernes. L’arrivée des F1 moderne «Monoposto» est également imminente.

SCP – Pourquoi avoir choisis comme modèle la Maserati GT3 ?

MF – La Maserati Granturismo est indéniablement l’une des plus belles voitures GT des 20 dernières années. Aucun autre fabricant ne l’avait fait, donc c’était probablement un bon choix pour démarrer notre gamme GT. De plus, nous pensions que nous pourrions partager plusieurs pièces avec la Maserati GT4, que nous allons également fabriquer… En fait nous nous sommes trompés, il y a plus de différences que de similitudes entre les deux modèles. Nous sommes également fiers de faire une voiture avec un nom prestigieux, qui dans la vraie vie se fait à seulement 20 kms de notre bureau. Maserati a remporté deux fois Indianapolis, le championnat du monde de F1 en 1957, le championnat FIA GT à plusieurs reprises.

Slot.it Slot cars and spares

SCP – Slot.it a lancé le projet Maserati GT3 en 2018. Comment une nouvelle voiture est-elle développée et quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées sur cette nouvelle voiture.

MF – Le projet était beaucoup plus complexe que ce que nous avions prévu, car en réalité, les Maserati GT3 et GT4 sont presque deux voitures différentes. En fait, la seule chose qu’elles partagent est le cockpit et les fenêtres. La plupart de nos conceptions sont réalisées en CAO 3D et cela ne fait pas exception. Comme je l’ai déjà dit, cette voiture est faite avec le même fournisseur qui fabrique la piste Policar pour nous, nous avons donc dû apprendre à travailler ensemble. Parfois, c’est une tâche difficile, malgré 20 ans d’expérience de travail, non seulement pour notre entreprise, avec des fabricants chinois. Nous avons une excellente relation, mais la quantité d’informations « perdues dans la traduction» est toujours plus importante que ce à quoi on pourrait s’attendre.

SCP – La Maserati a une configuration moteur en Sidewinder. Pourquoi avoir fait ce choix.

MF – Je suis heureux de répondre à cette question. Essayez le modèle et dites-moi si j’avais raison ou tort. Le support moteur Sidewinder est à mon avis la meilleure solution technique. Le moteur est plus léger de plusieurs grammes qu’un moteur de type «Boxer», la couronne est plus efficace et plus fiable. Enfin la répartition du poids est plus favorable qu’un moteur en position anglewinder.

Maserati MC GT3 – #74 Salita del Costo 2017 – CA43a

 

De plus, le seul véritable avantage, à mon avis, de la position anglewinder avec un gros moteur est la traction magnétique si vous l’aimez. Lors de la comparaison de voitures, le client doit garder à l’esprit que certains gros moteurs sont utilisés uniquement dans le but d’obtenir une traction magnétique cachée. Alors, je demande – pourquoi ne pas courir avec des aimants? Je n’ai absolument rien contre les aimants, tant que nous comprenons qu’un aimant est un aimant, qu’il soit dans le moteur ou dans le châssis.

Donc, si la question est «mais les autres fabricants le font différemment»… ma réponse est «vive la différence». Essayez la voiture! 

Dans tous les cas, la Maserati est entièrement compatible avec tous les supports de moteur.

SCP – Est-ce que tu peux nous donner quelques détails, sur la voiture, le cockpit ou la fixation de la carrosserie sur le châssis.

MF – La carrosserie est fixée au châssis avec trois vis (ce sera standard pour les futures voitures de course Slot.it). Le cockpit peut être retiré et remis en place très facilement, comme tous les modèles récents Slot.it, donc si vous souhaitez utiliser un cockpit Lexan vous pouvez retirer, remplacer, remettre l’original … comme vous le souhaitez.

La voiture est très grande, car la voiture d’origine était aussi très grande. Elle est très facile à conduire et avec le cockpit retiré, elle fait environ 16g de moins. Le châssis est également directement compatible avec notre puce numérique universelle de type C pour oXigen, SSD Scalextric ou Carrera D132.

SCP – Tu as sans doute déjà testé ou fait tester la voiture, peux-tu nous parler des résultats de ces tests.

MF – Personnellement, je suis heureux, je trouve que, hors de la boîte avec le moteur Sidewinder, la Maserati GT3 est une très bonne voiture à conduire. Ensuite, chaque club à ses propres règles, poids, exigences… J’ai l’impression que c’est une très bonne voiture, mais comme je l’ai dit plus haut – si nous avions écrasé la voiture 5 mm plus bas, ce serait plus rapide, mais ce ne serait pas une Maserati Granturismo GT3.

SCP – Est-ce que chez Slot.it vous avez déjà en tête les prochaines voitures de cette nouvelle catégorie GT3 et travaillez-vous dessus.

MF – Oui, la Nissan GT-R GT3, la conception est en cours, nous devrions voir bientôt les premiers tests de moulage, alors plus tard je serai heureux de vous en dire plus.

Voir
la Partie 2
de l’entretien avec Maurizio Ferrari

9 réflexions sur “ Entretien avec Maurizio Ferrari, Mr Slot.it & Policar (part1) ”

  • 3 juin 2020 à 17 h 46 min
    Permalink

    Merci pour cet entretien et surtout merci Mr Ferrari de nous faire de belles voitures

    Réponse
  • 3 juin 2020 à 17 h 51 min
    Permalink

    Merci pour cet article.
    J’adore et j’adhère totalement au discours sans ambage de Maurizio sur les moteurs. Dommage cette année le club est en DTM Slot.it, il est donc peu probable qu’on reprenne la même marque en 2021… mais je pourrais bien me laisser tenter par une déco sympa. A suivre.

    Réponse
  • 3 juin 2020 à 19 h 56 min
    Permalink

    Bravo! Déjà impatient de la deuxième partie.

    Réponse
  • 4 juin 2020 à 16 h 46 min
    Permalink

    Pourquoi ne fabrique-t-il pas en Europe pour le coup si c’est si difficile ?
    L’écart de prix entre Slot it et NSR n’est pas si énorme.
    La justification sidewinder n’est pas correcte et n’a rien à voir avec le magnétisme car Scaleauto produit des angewinder sans magnétisme mais plutôt les coûts.
    Un anglewinder est plus cher à produire et plus difficile à monter.
    Ce n’est qu’un humble avis.

    Réponse
  • 4 juin 2020 à 22 h 55 min
    Permalink

    Je réponds avec plaisir.
    Notre petite entreprise est composée de dix personnes qui vivent et travaillent et paient des impôts en Italie. Toutes les conceptions, la comptabilité, la logistique, l’entrepôt, ainsi que l’emballage et la production électronique, sont à Reggio Emilia.
    Nous fabriquons les modèles en Chine car une voiture Slot.it ou Policar a plusieurs dizaines de pièces et au moins 120 opérations de tampographie, plus quelques décalcomanies et d’autres choses. Si nous devions les fabriquer en Italie, avec la complexité de nos modèles, le prix les rendrait complètement hors du marché.
    Le montage Sidewinder est légèrement moins cher qu’un moteur coudé: la couronne est fondamentalement la même, vous devez ajouter un bouchon et changer le moteur. Sur le coût global de la voiture, chaque économie aide, mais cela ne fait pas une grande différence. Lorsque cela était nécessaire, nous avons conçu un moteur construit exclusivement pour nous (Flat-6) et un support moteur, vraiment complexe, pour la F1.
    Si j’étais convaincu que le moteur ‘angled’ est meilleur, nous l’aurions monté. Ensuite, comme à chaque fois, je peux me tromper, mais je suis très convaincu de ce choix, après avoir essayé différentes configurations.
    Cordialement

    Réponse
  • 5 juin 2020 à 9 h 00 min
    Permalink

    Mille excuses si mes propos vous ont heurté mais en ce moment, le made in China me fait grincer des dents surtout quand l’on s’en plaint.
    En tant qu’entrepreneur, je comprends les contraintes mais j’aimerais tant que nos industries repartent car il va y avoir du monde sur le bord de la route mais ce débat n’a rien à faire ici.
    Bref j’ai hâte de tester cette Maserati, meme si contrairement à ce qui est dit la 3500 GT restera dans mon cœur comme la plus belle auto construite.

    Réponse
  • 5 juin 2020 à 11 h 09 min
    Permalink

    Vos considérations sont raisonnables et ont été faites poliment et j’ai été heureux de répondre.
    Ah, la Maserati 3500 GT, quelle beauté!

    Réponse
  • 5 juin 2020 à 11 h 10 min
    Permalink

    Merci Maurizio pour cette entretien auprès de SCP et merci pour tes réponses dans les commentaires. Je te rejoint sur le fait de vouloir faire différemment et surtout sur un point, l’aimantation des moteurs. Nous voyons de plus en plus de bolides collés à la piste et force est de constaté que d’un point de vu pilotage je ne trouve plus trop de plaisir. Je ne suis pas le seul dans ce cas. Hâte d’avoir entre les mains et sur la piste la 1ere GT3 Slot-it. Continuez à nous sortir quelques modèles “Classic” et de F1 des années 70’s.

    Réponse
    • 7 juin 2020 à 19 h 26 min
      Permalink

      D’abord respect à Mr Ferrari d’avoir pris le risque de venir “s’exposer” face à sa clientèle. Depuis toujours j’ai adoré son matériel et ce qu’il a apporté au slot notamment avec ses Gr C . Son concept de support moteur me parait aussi être le plus “rationnel” de ce qui se fait en Slot. Ceci dit je regrette que Slot it “s’égare” à vouloir être sur tous les segments du marché quitte à laisser en chemin ce qu’il a commencé si brillamment. Je pense par exemple à ce projet de F1 générique alors que NSR vient tout juste de mettre les siennes sur le marché. Alors d’accord elles auront un look plus moderne (qui risque d’être obsolète dans 5 ans!). Mais bon était ce vraiment utile ? Alors que d’un autre côté cette géniale idée des F1 Policar années 70- 72 n’en finit plus de ramer. On espère cette Ferrari B2 depuis plusieurs années et on se dit que s’il faut attendre encore autant de temps pour voir débarquer une Mac Laren M19, une BRM P153 ou 160, une Matra Ms120, b ou, c, une Tyrell ou pourquoi pas une De Tomaso on est mal pour compléter ce plateau initié par la March et la lotus 72 indémodables contrairement à une F1 générique moderne. Enfin merveilleuse idée de venir au GT3 contemporain que les différents fabricants de slot peuvent se partager tant il y a de modèles qui se renouvellent. Par contre si je ne mets pas en cause la beauté de la Maserati il faut quand même reconnaitre que la voiture est un peu dépassée et surtout que l’on ne l’a pas vu dans des compétitions GT3 renommées rouler avec les autres GT3. La Nissan oui là excellent mais il reste une Honda NSX, une Bentley, une Aston version 2019-2020 etc…; Quant à l’histoire du sidewinder pour éviter le magnétisme c’est un peu tiré par les cheveux. On a vu des voitures slot it en Anglewinder et inline. On sait tous que ceux qui achèteront la …Nissan s’empresseront de la positionner en anglewinder ne serait ce que pour l’intégrer à un plateau de GT3 issus de fabricants différents dont les 3/4 seront en anglewinder sortie de boite; Ca fera vendre un support moteur slot it en pièce détachée et ça, ok, je peux le comprendre mais l’histoire de l’aimantation bof, bof !
      En tous cas merci pour ces GR C et ces fabuleuses F1 Policar années 70-72 mais surtout ne les lâchez pas pour aller sur tous les fronts.

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.